Historique

Un réseau informel existe sur le plateau du Vercors depuis 1984, l’Association des Professionnels Libéraux de Santé (APLS Nord Vercors). BMP - 11 ko

Dans ses statuts les buts ont ainsi été définis :

Répondre à l’ensemble des besoins de santé de la population, avec pour objectifs prioritaires :

  • Le maintien à domicile des personnes âgées
  • La participation aux urgences, à la permanence des soins
  • La prévention et l’éducation sanitaire
  • La coordination de la formation continue de ses membres et l’organisation d’une formation interprofessionnelle

La gestion de la collecte des Déchets d’Activités de Soins à Risque Infectieux du territoire (DASRI)

Depuis sa création l’APLS a permis la réalisation et la diffusion à tous des tableaux de garde

pour :

Les MEDECINS dès le début en 1984
Les PHARMACIENS depuis 1988
Les KINESITHERAPEUTES pour la période d’hiver depuis 1992

En 1998 le service mutualisé de collecte des déchets des activités de soins à risque infectieux (DASRI) a été organisé par l’APLS. Ce service s’est ensuite ouvert à toute la population et aux professionnels non libéraux. En coordination avec la DDASS de l’Isère et la Communauté de Communes du Massif du Vercors (CCMV), l’association organise et coordonne cette collecte dans le cadre réglementaire. La CCMV fournit un local gracieusement, agréé par la DDASS.



Sur le même territoire Vercors, deux réflexions sur la coordination des soins et des services à la personne

Expérimentation Réseau Vercors Santé

En 2003, sur le canton, a débuté la réflexion sur la mise en place d’un outil informatisé de coordination pluridisciplinaire. La technique utilise la télévision au domicile de l’usager et le réseau internet. C’est l’expérimentation en cours « Réseau Vercors Santé » (RVS). Le maître d’œuvre est la Communauté de Communes du Massif du Vercors (CCMV), en partenariat avec l’APLS Nord Vercors.
L’objectif est de proposer aux professionnels du soin et du médico-social un dossier informatique commun partagé, accessible depuis le domicile du patient via la télévision.
En juillet 2006 le projet "RVS" a été agréé par l’état au titre de « Pôle d’Excellence Rural ». Un tiers du financement du projet informatique a été ainsi obtenu.
Depuis, des commissions de travail pluridisciplinaires ont élaboré un cahier de coordination appelé Dossier de Suivi à Domicile. Ce dossier est pluridisciplinaire, chaque professionnel y a sa place avec les informations communes regroupées et les traces de chaque intervention. Ce dossier appartient au patient : il est au domicile du patient. Ce dossier concerne les personnes dépendantes âgées ou plus jeunes en perte d’autonomie.
L’expérimentation RVS est actuellement accompagnée par le Conseil Général pour être intégrée dans un projet de bouquet de services départemental.

Expérimentation MAD Vercors

Les rencontres occasionnées par les formations professionnelles de l’APLS ont permis aux praticiens de se connaître, d’échanger sur leur pratique et mettre en place les bases de la coordination des soins.
L’APLS a en 2007 organisé un cycle de 4 soirées de formation médicale continue dans l’objectif d’uniformiser les outils et les pratiques de coordination des soins en appliquant les recommandations professionnelles. De nombreuses rencontres avec des réseaux de santé existants ont fait germer l’idée de créer un réseau de santé formalisé. Les contacts avec la Maison des Réseaux de Santé Sud Isère (MRSI) se sont intensifiés.



Dès 2007 a commencé l’écriture du dossier de demande de financement du réseau MAD Vercors.

Ce projet, déposé auprès de l’Agence Régionale d’Hospitalisation (ARH), devenue aujourd’hui Agence Régionale de Santé (ARS), a été construit avec l’aide de la Maison des Réseaux de Santé Sud Isère (MRSI). L’accord de financement a été obtenu fin 2009, et le recrutement du personnel a été effectué en début d’année 2010, pour un démarrage effectif le 15 Février 2010.
La gestion administrative est déléguée à la MRSI (comptabilité, contrats de travail, salariés...), l’APLS étant légalement le promoteur du réseau et l’employeur des deux salariées recrutées : une infirmière coordination à plein temps et une secrétaire à temps partiel.



01/07/2012 : la MRSI devient le GCS MRSI

Depuis le 01/07/2012, l’association de la Maison des Réseaux de Santé Sud Isère MRSI qui regroupait 11 réseaux de Santé est devenu le Groupement de Coopération Sanitaire de la Maison des Réseaux de Santé de l’Isère = GCS MRSI.

Ce changement de structure juridique répond aux orientations de l’Agence Régionale de Santé (ARS), et permet à ce nouveau groupement d’intégrer tous les acteurs des secteurs sanitaires et sociaux dans son comité Directeur (hôpitaux et cliniques, CCAS, Conseil Général, Associations et entreprises d’aide à la personne...).

Ce nouveau fonctionnement permet également une nouvelle répartition des budgets jusqu’alors versés à chaque association porteuse d’un réseau (comme l’APLS portait sur notre territoire le réseau MAD Vercors), ainsi qu’un transfert de la responsabilité des ressources humaines et des charges administratives.

Les changements :

Les réseaux historiques de l’Isère se redéploient en trois Pôles :

Pôle d’Activités Transverses  : gestion logistique, administratif, ressources humaines, santé publique ("PAT") Pôle d’Activités Spécifiques  : expertise thématiques des réseaux historiquement en place ("PAS") Pôle de Coordination de Proximité : identifié pour trois territoires = Voironnais / Bassin grenoblois / Vercors nord ("PCP").

MAD Vercors est devenu un Pôle de Coordination de Proximité. Ses missions restent les mêmes, mais s’inscrivent dans une structure départementale.


Agenda

<<

2017

 

<<

Mars

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois